3 Erreurs à ne pas faire en LMNP

Si vous ne vous y connaissez pas encore en investissement immobilier, il y a de fortes chances que vous fassiez des erreurs qui diminue la rentabilité de votre investissement. Pour vous aider, nous avons sélectionné les trois erreurs les plus fréquemment faites par les nouveaux investisseurs.

  1. Accueil
  2. LMNP
  3. Article Location Meublée
  4. 3 Erreurs à ne pas faire en LMNP

Investir dans la location meublée non professionnel est un bon moyen de se constituer un patrimoine et de générer des revenus passifs. Cependant de nombreux investisseurs, en particuliers ceux qui débutent dans l’investissement immobilier, font des erreurs qui ont un impact non négligeable sur la rentabilité de leur investissement. Dans cet article, nous allons voir les trois erreurs les plus communes faites par les investisseurs immobiliers.

La décoration de votre appartement.

Le point le plus important est la décoration de votre appartement, celle-ci doit être le plus neutre possible, ou alors correspondre au type de locataire que vous souhaitez avoir. Gardez en tête que nous ne vous louez par votre appartement à vous-même et que les goûts en matière de décoration varient énormément d’une personne à l’autre. Il est donc inutile de réaliser une décoration qui vous plait si celle-ci ne correspond pas aux goûts de vos futurs locataires. La meilleure solution est donc d’adopter une décoration neutre que vos locataires pourront personnaliser avec leurs propres objets.

Investir trop dans la décoration de votre appartement pourrait vous faire perdre des locataires et engendrera des frais qui diminueront la rentabilité de votre investissement locatif.

Faire des travaux uniquement pour défiscaliser.

Réaliser des travaux dans un appartement vous permet de profiter de réductions d'impôts, cependant le montant de la réduction d’impôts ne couvrent pas forcément le montant des travaux et la plus-value générée dans les zones où le marché du logement n’est pas tendu ne vous permettra pas d’augmenter la rentabilité de votre investissement à long terme. Certes, il est nécessaire de proposer un logement décent dans lequel vos futurs locataires souhaiteront vivre, mais réaliser des travaux dans votre appartement uniquement pour profiter de la réduction d'impôts proposée par l’état n’est pas la meilleure des idées.

Si votre logement a besoin d’être rénové ou bien si la vacance locative est forte, vous avez tout intérêt à tout faire afin d’attirer les locataires. Cependant, dans les grandes villes, où la vacance locative est faible, voire inexistante, la réalisation de travaux doit être bien réfléchie, au risque de diminuer la rentabilité de votre investissement.

Investir dans la mauvaise ville

Une autre erreur importante est de ne pas investir au bon endroit. Le marché du logement n’est pas le même dans l’ensemble des villes de France et la vacance locative n’est pas la même à Paris que dans une petite commune de 1000 habitants. En investissant dans les plus grandes villes de France, vous avez la quasi-garanti de louer votre logement tout au long de l’année et de trouver de nouveaux locataires rapidement si ceux qui habitent votre appartement déménagent. Au contraire, investir dans une ville où l’offre de logement est supérieure à la demande vous fera prendre de grands risques dans la mesure où vous trouverez plus difficilement des locataires et que vous devrez engager de plus grands frais afin de rendre votre logement attrayant.

Ce dernier point est particulièrement vrai quand votre investissement vous permet de profiter de réductions d'impôts soumis à la location du logement. Si votre logement ne trouve pas de locataire, alors vous perdrez tous vos avantages fiscaux.

Publié le 22 juil. 2018